Choisir une bonne complémentaire Santé !

Qu'est ce qu'une assurance complémentaire santé ?

Une assurance complémentaire santé, plus communément appelée "Mutuelle Santé" est un contrat qui a pour objet de prendre en charge tout ou partie des dépenses de santé concernant la maladie, l'accident et la maternité, non couvertes par l'assurance maladie obligatoire.

En Savoir plus

Quelles sont les garanties offertes ?

Les garanties de remboursement des frais de soins varient selon le contrat que vous avez choisi. Elles vont de la prise en charge du seul ticket modérateur (différence entre la base de remboursement et le remboursement du régime obligatoire), au remboursement total ou partiel des frais laissés à la charge de l'assuré auxquels peuvent également s'ajouter des garanties et prestations complémentaires.

Pour compléter les prestations prises en charge par les régimes obligatoires d'assurance maladie, les assureurs proposent des garanties « frais de soins ». Celles-ci permettent la prise en charge, de façon plus ou moins étendue, de la part des dépenses non remboursées par le régime obligatoire. Différents niveaux de couverture sont proposés :

  • Une couverture de base qui garantit le remboursement du ticket modérateur, c'est-à-dire la part de frais laissée à la charge de l'assuré sur la base du tarif de convention du régime obligatoire. Ainsi sont remboursés les honoraires des médecins et les soins ne dépassant pas le tarif de convention de la Sécurité sociale.
  • Une couverture plus étendue, qui va au-delà des dépenses courantes. Elle offre, également, de meilleures prestations en cas d'hospitalisation
  • Une formule plus complète qui garantit tout ou partie des dépassements d'honoraires (150 %, 200 %, voire au-delà du tarif de convention du régime obligatoire), mais sans excéder le montant des frais réels justifiés par l'assuré. Elle offre également une meilleure prise en charge des cures et des appareils acoustiques, des prothèses dentaires, des lunettes, lentilles de contact…

Presque tous les assureurs offrent aujourd'hui à l'assuré la possibilité de le dispenser de l'avance des frais pharmaceutiques laissés à leur charge par le régime obligatoire. Le pharmacien récupère, ensuite, les fonds auprès de l'assureur.

En Savoir plus

Les prestations supplémentaires

Certains assureurs proposent des formules qui englobent des prestations supplémentaires telles que :

  • Une prime de maternité ou un forfait naissance,
  • La prise en charge d'actes de soins ou de prévention non pris en charge par le régime obligatoire,
  • Un forfait pour les cures thermales,
  • Un forfait obsèques.
En Savoir plus

Les garanties complémentaires

Des garanties de prévoyance peuvent également être proposées dans certains cas pour compléter les prestations du régime obligatoire.

En Savoir plus

L'assistance

Elle est de plus en plus développée dans les contrats proposés et se présente sous diverses formes :

  • Assistance téléphonique, plate-forme de conseils santé, service d'information,
  • Aide ménagère, garde-malade,
  • Garde d'enfants,
  • Soutien scolaire,
  • Garde d'animaux,
  • Rapatriement.

Les délais d'attente ou de carence

Il s'agit d'une période, décomptée à partir de la souscription et variable selon les contrats (de quelques jours à 12 mois), pendant laquelle certaines prestations ne sont pas prises en charge par l'assureur. Pendant ce délai, la personne assurée ne pourra pas bénéficier des remboursements pour les prestations concernées. Dans un même contrat, ces délais peuvent être différents en fonction de la nature de la maladie ou des actes médicaux.

En cas de changement d'assureur pour un contrat semblable, l'assurance joue généralement dès la souscription sans application du délai d'attente.

En Savoir plus

Le tiers payant

Des conventions signées entre les assureurs et certains professionnels de santé (pharmaciens, laboratoires pharmaceutiques, radiologues…) permettent de dispenser les assurés de l'avance des frais de soins laissés à leur charge par le régime obligatoire lorsqu'ils ont souscrit une assurance complémentaire auprès d'une société d'assurance.

Dans la pratique, il suffit à l'assuré de présenter au professionnel de santé une attestation de tiers payant délivrée par la société d'assurance.

En Savoir plus

Evolution des garanties et des cotisations

L'assureur ne peut ni réduire les garanties, ni majorer le tarif au cas par cas. Les contrats prévoient cependant un ajustement annuel des garanties et des cotisations en fonction d'un indice (point Agirc, prix de la journée d'hospitalisation, indice composite…). Indépendamment de cet ajustement, la cotisation peut être révisée pour d'autres motifs tels que le changement de tranche d'âge lorsque la cotisation a été fixée sur cette base.

En Savoir plus

Comment bien choisir sa complémentaire santé ?

Pour choisir une complémentaire santé qui lui convient, l'assuré doit :

  • privilégier les contrats qui indiquent clairement les remboursements obtenus,
  • vérifier les couvertures proposées, en examinant le montant du remboursement de la Sécurité sociale pour chaque acte médical, et la somme qui reste à charge,
  • adapter les garanties à son budget, sa famille et sa consommation médicale en prenant en compte les éléments suivants : la cellule familiale, l'habitat et le mode de vie,l'état de santé de chacun, les revenus.

Dans tous les cas, il est indispensable de demander un tableau des prestations récapitulant tous les remboursements, ainsi que les conditions générales, et surtout de comparer plusieurs devis pour une ou plusieurs options du contrat de complémentaire santé proposé.

En Savoir plus

Comment bénéficier de l'ACS?

Mis en place le 2 janvier 2008, le chèque-santé permet aux personnes aux revenus modestes, mais dépassant le plafond donnant droit à la CMU complémentaire, d'être couvertes pour leurs frais de santé. Le montant de ce chèque, d'une valeur variant de 100 à 500 euros, devra financer 50 % de la complémentaire santé. La personne le recevant doit l'envoyer directement à l'assurance complémentaire santé de son choix.

En Savoir plus